La bourse : investissement le plus rentable

La France compte parmi les pays qui épargnent le plus. D’après L’Observatoire Européen de l’Epargne, Les français mettent 14,1% de leurs revenus sous forme d’épargne.

Ceci vient tout d’abord du fait que les français sont plus souvent propriétaires et investissent donc dans leur logement. Ensuite viennent les autres types de placements tels que les livrets, les PEA et les assurances vie.

Mais il y a épargner de l’argent et savoir où épargner.

Dans ce cas quels sont aujourd’hui les placements considérés comme les plus rentables ?

Voici un petit tour d’horizon des différents placements possibles.

Tout d’abord voici un graphique du panel d’investissements possibles avec leur rendement annuel moyen sur 5 ans et sur 30 ans.

 

 

Le livret A :

C’est la solution la plus simple et la plus liquide d’épargne. Il a beau être un placement financier très peu rémunérateur (0,75%), les épargnants français continuent de placer leur surplus d’argent dedans.

Mais cela correspond à la pire solution si l’on tient compte de l’inflation (qui correspond à l’augmentation des prix des biens et services). Dans ce cas, le livret A nous fait même perdre de l’argent. Avec une inflation à 1,20% en Décembre 2017, mettre de l’argent dans le livret A nous ferait perdre…. 0.45% (voir graphique ci-dessous).

Sur 30 ans, le livret A à une rentabilité moyenne annuelle de 3,70%.

Il faut donc à tout prix éviter ce type de placement qui n’est aujourd’hui pas du tout rémunérateur et fait même perdre de l’argent.

L’assurance vie :

Proposée de plus en plus régulièrement par les banques, l’assurance vie a l’avantage à la fois de proposer des rendements corrects (bien plus élevés que le livret A), des avantages de défiscalisation, mais aussi un support patrimonial.

C’est un produit très liquide et les sommes placées dans un contrat d’assurance vie peuvent être retirées à tout moment.

Sur 30 ans, la rentabilité moyenne annuelle de l’assurance vie est de 8,30% ce qui le place dans le haut du tableau des placements rentables à long terme.

Cependant il faut nuancer avec le fait que depuis la crise des subprimes, les rendements ont nettement baissé pour passer en dessous des 4% de rentabilités moyenne annuelle.

Le placement immobilier :

La pierre est souvent considérée comme un investissement sûr qui ne perd jamais de la valeur. Vrai et faux, car investir dans un logement à un mauvais moment peut être fatal à un investisseur et même lui faire perdre des milliers d’euros.

Même si le taux de rendement est bon avec une rentabilité moyenne de 10,70% sur 30 ans pour les logements parisiens, il faut toutefois prendre en compte le fait que le processus est beaucoup plus long. En effet il peut se passer souvent de nombreuses années avant de pouvoir toucher les fruits de l’investissement immobilier et c’est un marché beaucoup moins liquide. En effet les détenteurs d’un bien immobilier sont bloqués pendant de nombreuses années entre le crédit, les locataires etc. et il sera beaucoup plus difficile de se séparer du jour au lendemain de son bien par rapport à un placement financier.

Cependant il existe de nombreuses stratégies qui sont souvent plus rentables que d’autres, encore faut-il savoir bien les mettre en place (colocation, location saisonnière).

Enfin il est possible d’investir dans l’immobilier à travers les sociétés foncières ou les SCPI (qui entrent dans l’investissement boursier) qui ont des rendements allant de moyens à bons selon le type d’investissement et permettent d’avoir une gestion moins lourde et un investissement plus liquide.

La bourse :

La bourse a toujours été considérée comme un monde réservé à une élite. Monde complexe où seuls des gens ayant fait des études en finance peuvent investir et gagner de l’argent.

Cependant, avec internet et les nouvelles technologies, il n’a jamais été aussi facile d’investir en bourse et est même considérée comme l’investissement offrant le meilleur rendement sur le long terme.

Avec un minimum de connaissances et de travail, il est possible de dégager un rendement positif sur le long terme (les actions ont eu un rendement annuel moyen de +12,20% sur 30 ans) soit 3 fois plus qu’un livret A classique sur la même période.

La bourse permet également d’investir dans la zone géographique, le secteur ou l’actif de notre choix sans même se déplacer. Et l’explosion des nouvelles technologies ont considérablement réduit les frais de transactions.

Depuis la crise des subprimes, le Dow Jones (principal indice bouriser américain) a même connu une hausse de +310% !!! Vous lisez bien, +310% en 10 ans.

 

En passant en revue les différentes classes d’investissements possibles, on peut conclure que la bourse est pour un rapport temps/rentabilité ainsi que disponibilité du cash, l’investissement le plus adapté et le plus rentable à tout investisseur qui souhaite générer des revenus sur le long terme.

Il existe même des méthodes de défiscalisation à travers les PEA, facilement accessibles aujourd’hui à tout épargnant à travers le réseau bancaire ou sur internet.

Il faut cependant faire attention aux frais de gestion qui peuvent souvent être considérables. Il sera donc judicieux de s’informer sur les différents frais prélevés par la société de gestion afin de ne pas être pénalisé sur le rendement final réel obtenu.

N’hésitez pas à poser vos questions ci dessous et à s’abonner à la newsletter afin d’avoir plus d’informations et d’articles concernant l’investissement boursier.